Accessoires faits main pour nos produits de beauté

Un travaild’excellence

C'est avec beaucoup de fierté que les artisans de Marrakech façonnent chaque flacon. Parfois certains éléments décoratifs leur semblent irréalisables mais leurs mains sont si expertes qu'ils arrivent à donner forme et vie à notre projet.
Mais ce travail artisanal est surtout, pour nous, un moyen de pérenniser ce savoir faire encore préservé au Maroc.

La dinanderie La dinanderie

Les hommes réalisent le travail du maillechort des flacons. Cette matière, largement utilisée pour la décoration des riads au Maroc, est un alliage de plusieurs métaux. Le maillechort est coupé, travaillé à la forme souhaitée, martelé, soudé puis poli pour lui donner ce brillant incomparable.

La Broderie La broderie

Les femmes réalisent la passementerie qui sera l'élément final de la décoration des flacons. Avec une organisation et une patience qui force l'admiration, les femmes lissent les fils, les enroulent, les brodent. Parfois, la passementerie est si fine que leurs doigts semblent s'effacer devant leur travail.

Abdelah - Dinandier

Depuis combien de temps travaillez vous le maillechort ?

Je crois que je suis né dedans et que je l’ai toujours fait !! J’ai appris mon métier lorsque j’étais très jeune avec mon pêre qui me l’a appris selon la tradition que je perpétue moi-même depuis plus de 30 ans.

Les packagings sont ils fabriqués au Maroc ?

J’ai un atelier à Marrakech où nous fabriquons la décoration qui entoure les flacons des produits Les Sens de Marrakech. Le bureau de création de Les Sens de Marrakech nous soumet une création, puis nous lui donnons forme. Il faut parfois des dizaines d’échantillons avant de trouver celui qui convient le mieux.

Quel est le plus difficile, réaliser le 1er échantillon ou reproduire le modèle des milliers de fois ?

Comme nous faisons tout à la main et pour alléger le travail de mon équipe, je fabrique des gabarits sur lesquels mes ouvriers vont travailler. Ils permettront d’avoir plus facilement la même forme. C’est la reproductivité à l’identique le plus difficile pour nous mais ces petites imperfections font aussi la particularité des choses faites main. Quand au 1er échantillon, c’est à chaque fois une vraie aventure.

Avez-vous des contraintes ?

La contrainte que nous demande Les Sens de Marrakech est l’alliance entre la beauté de la forme, son aspect pratique et durable dans le temps. C’est une matière souple et nos créations sont illimitées.

Avec combien de personnes travaillez vous ?

Normalement c’est un travail masculin qui nécessite de la force. Je travaille avec 9 personnes dont 1 femme, ce qui est exceptionnel dans ce domaine.

Combien de temps mettez-vous pour faire un bouchon ?

Nous mettons environ 10 minutes pour faire un bouchon, 20 minutes pour un socle et un bouchon. La dernière opération est l’aspect et rendu brillant que nous réalisons avec une machine qui apportera la touche finale.

Si je veux redonner un coup d’éclat à mes flacons, que faire ?

Couper un citron en 2 puis passer le demi-citron sur le métal ou utiliser un brillanteur cuivre. Son aspect redeviendra comme au premier jour.